Qui sommes-nous‎ > ‎

Historique du Camp

Le camp Val Notre-Dame, anciennement propriété de l’Institut des Frères de Saint-Gabriel de Champlain, appartient depuis octobre 1986 au Rendez-Vous Familial Pointe St-Charles Inc. Notre organisme, à but non lucratif est né en 1971 suite à des besoins ressentis dans le quartier Pointe St-Charles à Montréal. 

De 1957 à 1970, le camp a une vocation sacerdotale. Les gens fréquentant le camp Val Notre-Dame se destinent à la vie religieuse. Dans les années 70, ce sont des jeunes de 8 à 13 ans qui bénéficient de séjours estivaux. C’était un camp de jeunes incorporé par la Fédération des Camps du Québec. Il a été en fonction jusqu’à l’été 1985. 

À l’été 1986, le camp n’est pas utilisé parce que la communauté religieuse est en négociation avec le Rendez-Vous Familial pour sa vente. De 1987 à 1989, le camp a accueilli, en plus des familles, des personnes handicapées et des enfants seuls. 

Seize unités familiales sont construites durant l’automne 1989 et l’hiver 1990. Elles sont utilisées dès l’été 1990. De plus, au printemps 1991, on procède à la construction d’une toute nouvelle cafétéria. Celle-ci contient deux cent place. Les membres de l’organisme en font l’inauguration à l’automne 1991 lors de l’assemblée générale des membres. Depuis cette date, les assemblées générales ont toujours lieu au camp jumelées d’une fin de semaine de corvée.  

Au printemps 1996, grâce aux revenus de notre bureau – mandataire en immatriculation, on fait l’aménagement d’une piscine et d’une pataugeuse pour les tout-petits. Celle-ci est en opération à partir de juillet la même année. Le terrassement se termine pour le début de l’été 1997.  


À l’été 1999, le personnel inaugure son nouveau toit. C’est le bâtiment Les Bouleaux que nous avons démoli et remplacé par un autre bâtiment pouvant abriter tout notre personnel sous un même toit à l’arrière et l’administration au devant.  
Pour l’été 2001, on donne une nouvelle vocation au dortoir Les Cèdres. Celui-ci est converti en 7 chambres familiales qui accueille des familles de trois personnes et moins. Pour l’hiver 2004, l’autre dortoir les Mélèzes fait peau neuve lui aussi. Là aussi, sept familles de quatre personnes et plus vont y séjourner en chambre familiale avec grand salon à partager avec les amis.  

Au début de l’année 2002, un directeur de camp est engagé comme permanent. Ce nouveau venu dégage énormément les gens du conseil d’administration. Il nous permet aussi d’augmenter nos locations hors saison.